Biographie

« Espérer, Sombrer. Mantra éternel de la France et de ses passions.

Le mantra des Hugo, des Lamartine, des Mallarmé, des Rimbaud. Convoquer les poètes nationaux est de rigueur : Vesperine s’inscrit dans une lignée bimillénaire, celle des conteurs, celle des lyriques, celle des désespérés. Son post-hardcore se nourrit d’une tradition française.

Le vers côtoie la rythmique pesante, comme un poème fin de siècle. Parfois, il nous semble entrevoir le spectre d’une lumière diffuse, tel Verlaine suppliant du fond de sa prison.Puis l’effroi de nouveau, face à la puissancedu Négatif. Vesperine chante un combat humain immortel, Lumières/Ténèbres, Bien/Mal, Terre/Ciel.

Dans la droite lignée des AmenRa ou Cult Of Luna,« Epérer Sombrer » réveille cette lutte maislaisse peu de place au salut. »

– IsaacRuder 

Espérer Sombrer - Vernissage (2021)

Concert enregistré le 16 mars 2019, à l’occasion du vernissage de l’album Espérer Sombrer au Zoo Art Show de Lyon.
Mixé live par Yelen Dupra et masterisé par Mickaël Kassapian à Warmaudio (Lyon).

Cover Espérer Sombrer vernissage

Espérer Sombrer (2019)

LP de 52 minutes sorti le 22 mars 2019 chez Apathia Records.
Enregistré au studio The Apiary par Amaury Sauvé et masterisé par Thibault Chaumont (Deviant Lab).

« L’atmosphère est lugubre et le travail de Vesperine est – du début à la fin – extrêmement émouvant. Les deux versions de « L’Immensément Noir » laissent véritablement transparaître le désespoir et m’ont fait aller jusqu’aux larmes. Un album à avoir et à écouter dans l’obscurité seul dans sa chambre… Un solide 10/10. »

– World of Metal (POR) – 10/10

« Presque nulle part ailleurs vous ne pourrez trouver une telle richesse de nouvelles idées musicales qui font oublier ce qui se passe dans le monde extérieur. »

– Arrow Lords of Metal (NL) – 9/10

« Pour nous, Espérer Sombrer n’est rien de moins que l’album de l’année 2019. »

– Slavestate Magazine (SWE)

Cover Espérer Sombrer

« L’introduction avec « Clair-Obscur » ne laisse pas de place au doute, un coup de pied sur les gencives qui fait descendre dans une atmosphère claustrophobe, ou se côtoient violence frontale et malaise existentiel. »

– Aristocrazia Webzine (ITA)

« Les textes sont d’une poésie noire, superbement malfaisante, écorchée et forment une ode aux sentiments les plus infiniment mélancoliques et sombres, une ode aux ténèbres, comme « Crépuscule et Aube », qui vacille entre mots gris foncés et émotions opaques, impossible à troubler, ni à traverser… »

– Pavillon Webzine (FR)

« Pour nous, Espérer Sombrer n’est rien de moins que l’album de l’année 2019. »

– Slavestate Magazine (SWE)

Cover Espérer Sombrer

« L’atmosphère est lugubre et le travail de Vesperine est – du début à la fin – extrêmement émouvant. Les deux versions de « L’Immensément Noir » laissent véritablement transparaître le désespoir et m’ont fait aller jusqu’aux larmes. Un album à avoir et à écouter dans l’obscurité seul dans sa chambre… Un solide 10/10. »

– World of Metal (POR) – 10/10

« Presque nulle part ailleurs vous ne pourrez trouver une telle richesse de nouvelles idées musicales qui font oublier ce qui se passe dans le monde extérieur. »

– Arrow Lords of Metal (NL) – 9/10

« L’introduction avec « Clair-Obscur » ne laisse pas de place au doute, un coup de pied sur les gencives qui fait descendre dans une atmosphère claustrophobe, ou se côtoient violence frontale et malaise existentiel. »

– Aristocrazia Webzine (ITA)

« Les textes sont d’une poésie noire, superbement malfaisante, écorchée et forment une ode aux sentiments les plus infiniment mélancoliques et sombres, une ode aux ténèbres, comme « Crépuscule et Aube », qui vacille entre mots gris foncés et émotions opaques, impossible à troubler, ni à traverser… »

– Pavillon Webzine (FR)

Parmi Les Autres (2015)

E.P. sorti en Septembre 2015. 3 titres – 28 minutes. Label : Send The Wood Music.
Enregistré et mixé par Fabrice Boy aux studios Warmaudio et Inglorious Records.

« L’ensemble demeure déchiré, déchirant, et n’hésite jamais à aller racler des émotions qu’on préfère d’ordinaire enterrer. »

– ROCK HARD N°173 – Février 2017

« Vesperine installe un sentiment permanent d’anxiété puisque l’on sait que cela va finir par craquer sous le poids de ce climat lourd et malsain. »

– W-FENEC

Cover Parmi Les Autres

« Ce disque est un opus à écouter très fort dans la pénombre absolue pour en saisir pleinement la portée émotionnelle. »

– NAWAKPOSSE

« Parmi Les Autres est bourré d’ambiances noires, obscures, intimes, c’est à la fois pesant et puissant, on reconnaît parfois la touche de groupes tels que Cult Of Luna, Tool et bien sûr Neurosis. »

– FRENCH METAL

Cover Parmi Les Autres

« L’ensemble demeure déchiré, déchirant, et n’hésite jamais à aller racler des émotions qu’on préfère d’ordinaire enterrer. »

– ROCK HARD N°173 – Février 2017

« Vesperine installe un sentiment permanent d’anxiété puisque l’on sait que cela va finir par craquer sous le poids de ce climat lourd et malsain. »

– W-FENEC

« Ce disque est un opus à écouter très fort dans la pénombre absolue pour en saisir pleinement la portée émotionnelle. »

– NAWAKPOSSE

« Parmi Les Autres est bourré d’ambiances noires, obscures, intimes, c’est à la fois pesant et puissant, on reconnaît parfois la touche de groupes tels que Cult Of Luna, Tool et bien sûr Neurosis. »

– FRENCH METAL